De l’électricité dans l’air, Like a Rolling Stone Bob Dylan !

Bob Dylan, du folk au folk-rock aurait pu s’appeler cette affaire. Alors qu’en 1963, Dylan est considéré comme le nouveau messie de la folk, en 1965 les choses se gâtent. Alors adulé par ses fans, il va être conspué par une partie de ces derniers.
Le climax dramatique se situe au Newport folk festival, en juillet 65, cristallisant un moment charnière dans l’histoire de la musique populaire.
Comment en est-t-on arrivé là ? Il est important de revenir sur ce qui confronte le folk d’un côté et le rock de l’autre.

La folk music, terme qui signifie en anglais “musique du peuple”, est le fruit des différents genres folkloriques européens. Alors considérée comme la vraie musique populaire, le folk accompagne les classes ouvrières durant la Grande Dépression des années 30. Si John Steinbeck marque de son empreinte la littérature de cette époque, la musique est elle dominée par ceux qui relayent la dure réalité sociale, tel que Pete Seeger ou encore Woddy Guthrie, véritable pygmalion de Dylan.
Le folk est un moyen d’expression de la contestation sociale, attire un public plutôt intellectuel et étudiant, contrairement au rock associé à un public adolescent, où l’énergie prédomine sur le message noble du texte.

VOIR LA VIDÉO POUR LA SUITE…

Lien externe pour que Google (dont nous sommes les pantins) soit content :
https://www.lapresse.ca/arts/musique/201507/19/01-4886674-newport-se-rappelle-londe-de-choc-de-bob-dylan-en-1965.php

Lien interne pour que Google soit encore plus content :
https://cacestdurock.com/like-a-rolling-stone-bob-dylan/

2 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *